Suite de l'épisode précédent, ou comment vivre quand on est devenu un désastre esthétique. La réponse est : cachée.


moblog_21220