Mes nombreux fidèles lecteurs ont remarqué l’absence de message sur la reconversion de Miwako la semaine dernière. En effet, Miwako n’était pas sorti de chez elle. Suite à un incident malencontreux, la jeune femme a fait tomber ses clefs d’appartement fermé par la fenêtre. Comment a-t-elle fait ? C’est simple. S’entraînant à avoir un beau port de tête en vue d’une future reconversion, Miwako y pose toute sorte d’objets et essaye de les faire tenir. Elle y avait donc posé son porte clef Hello Kitty et se promenait dans son salon/cuisine/bureu/chambre/salle de bain/toilettes (oui, Miwako est loin d’être riche). Fuji Tv repassant l’anime GTO, le petit Teppei, 13 ans, jeune voisin de Miwako regardant son épisode préféré en fredonna l’ending, Shizuku. Miwako, entendant cela par la fenêtre, s’y précipita, croyant que son double de tsu-ki était revenu (les quelques (14) verres d’alcool de prune pris au petit déjeuner la rendait un peu confuse). C’est alors que les clefs sont tombées. Miwako a donc passé la semaine a fabriquer avec les moyens du bord une canne à pêche pour récupérer ses clefs. Elle a eu le temps de prendre en photo la vue bien connue des lecteurs du Journal de Miwako.

1193673332DSCF0399

Au bout d’une semaine, ne parvenant pas à fabriquer d’hameçon, elle a eu l’idée d’appeler MAO/d, qui après son concert/spectacle de charme au bar à hôtesses « La Petite Chat » (en français dans le texte) est venue la délivrer.
Bien décidée à reprendre du poil de la bête, Miwako est allée voir le spectacle pour enfants donnée par Haruka, la jeune Kigurumi récemment virée partie pour poursuivre ses études. Ce magnifique spectacle, conçu par la jeune Haruka elle même à partir de son expérience au sein du groupe s’intitulait « Embrochons les oiseaux tous ensemble !!! ».

119428258520071105182843

Miwako, encore marquée par ses interprétations successives d’animaux, a adoré le spectacle. Depuis, elle passe son temps à embrocher tout ce qui passe. Elle a donc été embauchée par Madame d’OR, la marchande de poules du marché du quartier de Miwako pour s’occuper de la volaille. Miwako est très contente de son nouveau métier, mais voit plus grand. Elle souhaite entrer à l’abattoir. Elle vient en effet de voir le nouveau photobook de Leah Dizon, intitulé « Je suis une génisse et j’aime ça » (en français dans le texte) et ça lui donne des idées d’évolution de carrière.