AZU___CHERISH

AZU - Cherish
2007.05.30

1. CHERISH
2. Summer Breeze
3. Violin
4. CHERISH (Instrumental)
5. Summer Breeze (Instrumental)
6. Violin (Instrumental)

Suite à sa découverte par sa collaboration avec SEAMO, la sublime AZU a sorti un debut single, Cherish, composé de trois chansons et de leurs instrumentales. Ce single se classe dans le genre pop/RnB pas franchement original. La cover m’a étonné, elle ne correspond pas tellement avec l’image que je m’étais faite d’AZU dans le Pv de Kokoro no Koe. Voyons le détail des chansons…

Après une petite intro intéressante au synthé, Cherish se présente comme une chanson pop/RnB très classique. Assez rythmée, elle dispose d’un refrain assez efficace où des vagues de chœurs soutiennent la jolie voix de AZU. Les couplets sont intéressants aussi, surtout le second, parce qu’AZU murmure certaines paroles, ce qui est plutôt agréable. Le refrain avec un solo de trompette est également sympathique. Au final, une chanson agréable, un peu funky, mais totalement inoffensive…
Summer Breeze est une chanson un peu moins rythmée, toujours RnB, avec un refrain plutôt joli avec des vagues de chœurs (tiens, comme sur Cherish…). Aucune personnalité au final, une chanson vraiment passe partout et pas franchement bonne.
Alors, la chanson rythmée, c’est fait. La chanson midtempo, c’est fait… On passe donc à la ballade RnB. Aucun violon dans Violin, mais des vagues de chœurs (tiens, tiens…) Et une chanson qui doit sûrement être une reprise d’une ballade de Namie Amuro ou de toute autre artiste du genre. Ah non, on me signale qu’il s’agit d’une composition de AZU… Pourtant, aucune trace d’originalité dans ce tout synthétique bateau, avec un chant un peu éteint par moment…

Un debut single moyen, voire mauvais pour la jeune AZU… Originalité : zéro, efficacité très relative, surtout des faces B qui pour le coup portent bien leur nom. Un remix de la chanson titre aurait été plus judicieux à mon avis. Ca démarre donc mal pour AZU, même si le single s’est hissé jusqu’à la 49ème place du top Oricon, ce qui n’est pas trop mal. Il faut noter cela dit que Kokoro no Koe avait servi de promotion pour la sortie de l’album de SEAMO, qui s’était placé n°1 des ventes. Il y a peut être eu un effet de curiosité « Tiens, c’est la AZU de SEAMO, voyons ce qu’elle fait en solo… ». Ceux là n’achèteront certainement jamais le second single sorti récemment…