23 septembre 2006

Sa raison de chanter...

La douzième chanson de Futari est sans doute la plus surprenante, la plus originale, la plus magnifique. Il s’agit d’une ballade très lente au piano. Miwako y est apaisée, amoureuse, heureuse… Mais soudain, un courant électrique traverse la chanson, sans prévenir, guitare électrique et batterie bousculent la chanson et composent une tout nouvelle mélodie. Le chant de Miwako est alors déchirant de tristesse, de colère et de rage. Et la chanson s’arrête net, sans même lui laisser le temps de reprendre son souffle. Et tout ça en... [Lire la suite]
Posté par Disarm à 10:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]