Un Toast à la Vie !

03 janvier 2014

Miwako Okuda x Tsuki Amano

Le principe même de cette collaboration entre ces deux icônes des années 2000 (si si) quelque peu (injustement) tombées dans l'oubli est probablement plus excitant que son résultat, mais j'en reste quand même sans voix.

J'ai déjà posté plus en 2014 qu'en 2013, c'est toujours ça de fait.

Posté par Disarm à 23:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


16 juin 2012

(2012.02.08) Miwako Okuda - Jinsei ni Kanpai wo !

74099503

Miwako Okuda - Jinsei ni Kanpai wo !
2012.02.08
01. Jinsei ni Kanpai wo !
02. for you...
03. Jinsei ni Kanpai wo ! (instrumental)
04. for you... (instrumental)

Jinsei ni Kanpai wo ! est donc le 10ème single de Miwako Okuda. Disons le tout net, c'est son moins bon. La chanson titre et sa face B, for you... sont complètement plombées par des arrangements innaceptables. C'est simple, tous les instruments semblent venir du même bon vieux synthé Bontempi. L'émouvant for you... est noyé sous une boîte à rythme et des torrents de violons synthétiques. A côté, même les chansons de la délicate Stephanie prennent des allures de symphonies. Avec le recul, je préfère encore l'incroyable borderline, véritable intrus dans la carrière de la chanteuse, quasiment inécoutable, mais qui au moins sortait du lot.

Pour me faire pardonner, je vous met quand même un peu de vraie musique.

 

Posté par Disarm à 23:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 mars 2012

for you...

for you...,  la face B du nouveau single de Miwako est comme la face A une reprise. Miwako a été cherché un peu plus loin puisqu'il s'agit d'une chanson de Mariko Takahashi sortie le 5 mars 1982 (la chanson est donc presque aussi vieille que Miwako). Apparemment, il s'agit d'une chanson très populaire au karaoké japonais.

Une bonne vieille ballade bien classique, qui peut se révéler plus intéressante que Jinsei ni Kanpai wo !, même si je redoute d'horribles arrangements Bontempi... A la rigueur, un bon vieux piano/voix comme le fait ce monsieur ferait très bien l'affaire. Sinon, une version expérimentale sortirait un peu du classicisme.

Posté par Disarm à 21:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 mars 2012

Jinsei ni Kanpai wo ! Live !

Décidément, c'est l'opulence pour Miwako ! En décidant de vieillir son public potentiel de 30 ans, elle retrouve une certaine exposition médiatique et se voit même offrir les honneurs d'un live à la télé ! Enfin, je crois, car il n'y a pas de logo. Le plateau style La chance aux chansons, le look de Grand mère, la voix qui tire, la chanson moisie, tout ça n'est rien face au plaisir de voir Miwako, vraiment resplendissante ! La trentaine lui va bien !

Ce qui m'inquiète un peu, c'est que les autres artistes passant dans cette émission sont tous des horribles chanteurs d'enka en kimonos... C'est vraiment fini le rock pour Miwako...

Posté par Disarm à 20:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 mars 2012

Un Toast à la Vie !

4111111518

Miwako Okuda a sorti le 8 février 2012 un nouveau single.

...
...
...

(cri de stupeur et tremblements)

...
...
...

Une fois le choc de cette nouvelle passé, regardons y de plus près.

Au revoir donc Miwa Okuda. Dans un rebondissement schizophrénique digne du meilleur épisode de Melrose Place, Miwako Okuda revient, avec un nouveau look, un nouveau label et deux nouvelles chansons.

o023903201326299467514

Le nouveau single s'intitule "Jinsei ni Kanpai wo ! / for you..." et contient donc les deux chansons titres et leurs instrumentales. La preview de Jinsei ni Kanpai wo ! ne laisse pas espérer une bonne chanson, mais à ce stade, tout ce que j'attend de Miwako, c'est qu'elle nous dise qu'elle est toujours vivante et qu'elle chante encore.

Jinsei ni Kanpai wo ! est la reprise d'une chanson du chanteur (que je ne connais pas du tout) Coffee Color, sortie en 2004 et qu'il avait lui même repris en 2009. Il s'agit, d'après la vidéo de la version 2009, d'un hymne à la beuverie entre collègues, thème qui n'a jamais été très éloigné des préoccupations de Miwako et qui n'étonnera donc pas le lecteur aggueri de ce blog. La chanson originale n'est pas complètement désagréable, mais d'après la preview, les arrangements choisis pour la reprise de Miwako sont bien plus cheap.

jinseinikanpaiwo_a
Notons également un look original, à mi chemin entre la vieille ménopausée (copyright Van) et la midinette des années 60. Si la photo illustrant le single tend vers la première proposition, les autres photos promo sont plutôt du côté du style frais et rétro. Je ne vais pas dire que nous verrons bien avec les prochaines sorties, parce que bon, c'est Miwako... On verra en 2015.

Le label qui a repêché Miwako du fin fond du néant est Nippon Crown. Il s'agit d'un label bien plus important que Cocoon, le précédent bienfaiteur de Miwako, puisqu'il abrite (ou a abrité) un certain nombre d'artistes connus et/ou de qualité, tel que GACKT (!!!), sugiurumn, RAM RIDER, Metis, Mizca, absorb feat. Miku Hatsune, Jazzin'park, People In The Box... Je remarque que bizarrement (ou pas si l'on écoute la preview), Miwako ne se trouve pas parmi ces artistes catégorisés "J-pop", mais parmi les artistes "Musique populaire - Enka".

image1

Pour finir, notons que Miwako n'est peut être pas si anonyme au Japon puisque Aozora no Hate figure sur la compilation "Uta-hime Premier -WHITE-" sortie en octobre 2011, aux côtés de la plupart des chanteuses qui comptent au Japon.

Posté par Disarm à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 janvier 2011

GOLDEN☆BEST

Alors que l'on croyait être complètement débarrassé de Miwako Okuda (et de Miwa Okuda aussi, vu son absence totale d'activité autre que l'inondation de son blog de messages sans intérêt), voici qu'est annoncé un best of édité par Sony (sortie le 23 février)...


519pHDshRBL


Complètement incompréhensible, notamment au niveau du timing, sa dernière sortie datant quand même du 9 septembre 2006, soit il y a plus de 4 ans... Je me demande quel public ils espèrent toucher, tout le monde ayant vraisemblablement oublié jusqu'à l'existence de Miwako (déjà qu'elle n'a jamais été particulièrement connue). Autre élément étrange, ses deux premiers singles seront également inclus dans le best of. En revanche, pas de trace de ses travaux en tant que Miwa Okuda (ni en solo, ni avec brainchild's).
La tracklist regroupe logiquement l'ensemble des faces A des singles de la miss, ainsi que certaines faces B (1/2 et love you). Pour compléter le tout (parce que ça ne fait quand même que 2 albums à compiler en best of), certaines chansons qui ressortaient un peu du lot de l'album Kimi wo Omou ont été ajoutées (Soraoi, Soba ni Ite et Kimi wo Omou). L'album se termine sur le superbe Zetsubou no Hate, frère jumeau de la chanson d'ouverture Aozora no Hate. Une sélection somme toute assez logique et peu discutable, même si bien sûr, la tracklist de l'album Futari aurait tout aussi bien convenu à un best of, vu le niveau de cet album. On ne s'étonnera pas de ne trouver aucun inédit, Miwa Okuda n'ayant à mon avis en aucune façon été associée à cette sortie (pour preuve cet album n'est pas évoqué sur son blog). La cover n'est pas inédite non plus puisqu'il s'agit de la photo promo de l'album Kimi wo Omou.


Tracklist :

1. Aozora no Hate (青空の果て)
2. tsu-ki
3. Shizuku (しずく)
4. Utau Riyuu (歌う理由)
5. Yume (夢)
6. Ame to Yume no Ato ni (雨と夢のあとに)
7. Boku ga Ikite Ita Koto (ぼくが生きていたこと)
8. 1/2
9. Habataite Tori wa Kieru (はばたいて鳥は消える)
10. Tsuki ga Suki (月が好き)
11. BORN
12. love you
13. Soraoi (ソラオイ)
14. Soba ni Ite (そばにいて)
15. Kimi wo Omou (君を想う)
16. Zetsubou no Hate (絶望の果て)


Un bon foutage de gueule donc, mais particulièrement étonnant lorsqu'il s'agit d'une artiste aussi méconnue que Miwako, qui plus est aussi longtemps après le fin de sa carrière... A suivre en tout cas pour voir si elle en parle sur son blog ou si une quelconque promo est mise en place (ce qui m'étonnerait)... Si au moins cette sortie pouvait servir à la découvrir ou redécouvrir au plus grand nombre...

Au passage, notons que le site internet de Miwako (qui n'avait jamais été mis à jour après sa mise en ligne, bien que certaines rubriques indiquaient la mention "Coming soon") n'est plus accessible. Notons également que Cocoon-Girls, le label de Miwa Okuda n'a sorti aucun CD depuis septembre 2009 et a considérablement réduit son site internet, qui se borne désormais à indiquer des liens vers des boutiques d'achats en ligne des CD. Plus de news, plus de pages artistes... Je pense que le label a mis la clef sous la porte...

Posté par Disarm à 15:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 septembre 2010

Miwa Okuda - Kimi no Te

Miwa_Okuda___Kimi_no_Te

Miwa Okuda - Kimi no Te

2009.02.25

01. Kimi no Te
02. Borderline

Premier (et pour l'instant dernier) single de Miwa Okuda, Kimi no Te, outre la chanson titre déjà bien évoquée ici contient l'horrible Borderline, première incursion de Miwa(ko) dans la soupe des musiques d'anime (et pourtant, la chanson n'a pas été utilisé dans ce cadre). De la Jpop cheap et quasi insupportable, aux arrangements honteux que ne renierait pas Rina Aiuchi... A oublier bien vite... Heureusement que la chanson titre empêche ce single de sombrer dans le chaos... En revanche, la carrière de Miwa Okuda s'est quasiment arrêtée là..

Posté par Disarm à 18:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 mai 2010

brainchild's feat.Miwa Okuda - Buster

41eyRvMDpAL


brainchild's feat.Miwa Okuda - Buster
2008.12.03

01. Buster
02. Tamachi
03. Ai no Tane

Un jour, un rockeur a eu l'idée d'aller déterrer une pauvre ancienne chanteuse reconvertie avec brio dans la volaille. Et ben il a bien fait parce qu'il lui a offert trois nouvelles merveilles à ajouter à la déjà longue liste des réussites incontestables de la miss.

Posté par Disarm à 13:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mars 2010

BENNIE BECCA - Dreamer

Les choses se sont précisées depuis la dernière fois que je vous ai parlé des Bennie K et de leur fameux projet de collaboration. A la différence des mini albums "The Bennie K Show" où les duos ne duraient que le temps d'une chanson, le projet BENNIE BECCA semble être voué à durer, puisqu'après un premier single sorti en novembre 2009, un premier album est prévu en avril prochain. Et qui dit premier album dit au moins second... A la grande déception de la plupart des fans d'après ce que j'ai lu, qui préfèreraient que YUKI revienne en tant que chanteuse, ou au moins que d'autres artistes succèdent à BECCA. Pourquoi ça ? BECCA est-elle si abominable ?


JK
BENNIE BECCA - Dreamer
2009.11.04

01. Dreamer
02. So Bad
03. Dreamer (80kidz Remix)

La première impression lorsqu'on écoute Dreamer, c'est "tout ça pour ça" tant tout est familier, jusqu'à la voix de BECCA. On retrouve le style Bennie K qu'on aime, avec un peu plus de rock que d'habitude cela dit, mais toujours ce mélange des genres et cette énergie. BECCA y est largement mise en avant, mais CICO tire quand même son épingle du jeu, un peu plus que du temps de YUKI. C'est assez agressif et vraiment très sympa. So Bad est également dans cette veine, avec un côté Speak no Evil. C'est en tout cas tout aussi efficace et très Bennie Kesque. Les Bennie K se sont payées les 80kidz ! Ou l'inverse, je sais pas, mais la rencontre entre ses deux groupes incroyables n'avait pas le droit de décevoir. Et heureusement, ce n'est pas le cas. Ce remix de Dreamer est un vraie appel au dancefloor, les 80kidz ont parfaitement réussi à implanter leur style dans celui des filles, alors que sur le papier, ça parait quand même assez improbable. C'est brutal, explosif, ça vrille le cerveau, mais c'est ça qui est bon...
Carton plein pour ce single, réussi du début à la fin. Reste à voir comment ce nouvel univers des filles peut tenir sur la durée d'un album...

Dans le PV (plutôt moche et sans trop d'intérêt), nous voyons les Bennie K observer BECCA façon Big Brother afin de vérifier qu'elle convient pour ce nouveau projet... Dommage que BECCA soit vraiment très loin d'être un canon et que YUKI, si c'est vraiment elle soit toujours cachée...

Posté par Disarm à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2010

AZU - AS ONE

as_one
AZU - AS ONE
(2008.07.23)

01 - INTRO
02 - RAINBOW
03 - Jikan yo Tomare feat.SEAMO
04 - YOU'RE MY ONLY SHININ' STAR
05 - AS ONE
06 - Saigo no Koi
07 - CHERISH
08 - Koiiro
09 - VIOLIN
10 - JEWEL SKY
11 - FAMILY feat.Karutetto+Shuriken Jet+BRIDGET
12 - Kimi ni Yomu Uta -PIANO VERSION-


Après 4 singles, AZU a eu le droit de sortir un album, qui ne contient que 4 inédites, plus une nouvelle version. Vous pouvez donc retrouver mon avis sur la plupart des chansons sur les critiques des singles Cherish, Jewel Sky, Koi Iro et Jikan yo Tomare feat. SEAMO.
En ce qui concerne les nouvelles chansons, l'album commence sur les chapeau de roues avec RAINBOW, chanson explosive au beat bien lourd mais finalement très sympathique. Ca fait du bien d'entendre ce genre de morceau rythmé venant d'AZU. Le clip particulièrement ensoleillé ne fait que parachever la bonne impression. YOU'RE MY ONLY SHINNING STAR est Zzzzzz hein quoi, oui, c'est une ballade particulièrement peu charismatique... AS ONE est aussi une ballade sans personnalité mais elle passe un peu mieux. FAMILY, collaboration avec plein de rappeurs, s'avère de loin la meilleure inédite de l'album. Une chanson qui met de bonne humeur sans être niaise, c'est toujours bon à prendre. Troisième piste du single Jewel Sky, Kimi ni Yomu Uta est ici présentée dans une version piano très épurée. Elle reste toujours aussi émouvante, bien que très classique. La voix d'AZU y est quand même particulièrement belle.
Finalement, un album tout à fait à l'image d'AZU, sans prétention. Ca ne casse pas trois pattes à un canard, mais ça n'est pas le but. On peut penser qu'avec une voix comme ça, AZU pourrait faire de grandes choses, mais tant pis, ce qu'elle nous présente est déjà potable pas mal.

Posté par Disarm à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]